Le magasin des jouets cassés de Julien Rampin

Au coeur de Paris et de ses immeubles, les gens se croisent et s’apprivoisent au gré du destin. C’est ainsi que Lola, jeune divorcée et mère célibataire, va faire la rencontre de Léon et Martine. L’un ne sort jamais dans un bouquin et son éternel noeud papillon. La seconde vit par procuration, en épiant ses voisins du haut de sa tour d’observation faite maison. Au fil des jours, les masques tombent et révèlent les secrets les plus savamment enfouis…

J’ai passé un moment inoubliable aux côtés des habitants de ce petit immeuble parisien. Julien nous raconte des histoires comme on en rencontre chaque jour avec justesse et brio. Grâce à sa maitrise des mots, chaque petit évènement du quotidien nous frappe de plein fouet. C’est exactement le type d’histoire qui me touche en plein coeur. Avec beaucoup de bienveillance et d’émotion, une double temporalité et une touche d’humour bienvenue, on apprend à connaitre les personnages et leur passé parfois douloureux. 

Ce roman délicat et rayonnant nous donne de l’espoir en la vie. Julien sait comment nous conter le quotidien en le rendant exceptionnel. Une fresque intergénérationnelle nous est offerte à partir de cette petite boutique où les jouets cassés retrouvent leur superbe. Avec beaucoup d’amour et de tolérance, Léon, Martine et Lola vont aussi apprendre à prendre soin de leurs blessures au fil des jours et des révélations…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :