De rouages et de sang d’A.D. Martel

Rowena est une jeune fille passionnée par la mécanique. Orpheline, elle passe son temps les mains dans le cambouis aux côtés de son chat Monsieur Gratouille et son ami Oeil-de-Pirate. Quand ce dernier disparait, elle se promet de remuer ciel et terre pour le retrouver. Entre meurtres sanglants et rumeurs monstrueuses, les disparitions s’enchaînent et se ressemblent. De l’autre côté de la ville, Eugène Bassompière, jeune journaliste déchu se voit confier l’enquête sur les mystérieuses disparitions dans les profondeurs de la ville d’Arkantras. 🔎

Comme dans « Le Secret du Faucon », A.D. Martel a le don de nous faire passer d’une émotion à l’autre sans préambule. Cette dernière maitrise parfaitement l’effet de surprise et donne un dynamisme sans pareil au récit. J’ai adoré découvrir cet univers foisonnant, aux multiples facettes et rouages. Au coeur de cette ambiance Steampunk, on va suivre nos protagonistes sur les traces du monstre responsable de ces atrocités.

L’autrice nous offre sur un plateau un récit fantastique, politique et engagé. Sans langue de bois, elle nous décrit une réalité sociale que l’on retrouve encore bien trop souvent dans notre propre société. L’attraction du pouvoir et de l’argent sont au coeur des Disparus d’Arkantras. Je me suis énormément attachée à Rowena, cette jeune fille au passé difficile, au caractère solide et profondément sensible et attachée à Monsieur Gratouille. J’ai eu quelques difficultés dans les premiers chapitres avec Eugène et ses préjugés mais la fin m’a réconciliée avec le personnage.

En conclusion, je vous conseille fortement ce roman dont la sortie est prévue demain en librairie! Frissons, palpitations, révélations et suspens au menu! 🔎☺️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :